Le secteur de l’automobile européen est en chute libre

Rare sont les sont les hausses de chiffre économiques enregistrées au cours de l’année 2020. En effet la crise sanitaire de la covid-19 a joué un rôle capital dans l’effondrement des économies. Ainsi, c’est le secteur de l’automobile qui, cette fois-ci, enregistre une baisse des ventes. Découvrons dans les lignes à suivre les détails liés à la chute du secteur immobilier en Europe.

La demande en automobile connaît une baisse comme jamais auparavant

En Europe, les chiffres montrent une baisse des ventes d’automobile  estimée à près de 14% au cours de l’année écoulée. Ce chiffre est un record qui met à mal le secteur de l’automobile Européen. Autrement dit, c’est seulement environ 8000. 000 véhicules qui ont été vendus. Par ailleurs, on note une réduction des immatriculations de voitures  estimée à 21% soit près de 900.000 véhicules en moins comparativement à l’année passée.

Focus sur  les pays touchés

L’Espagne est le pays européen qui arrive en tête avec moins de 40% de vente de voitures enregistrés. La France quant à elle, fait mieux en réduisant ce chiffre à 21%. La casse est très limitée dans les pays comme l’Allemagne et l’Italie qui eux, enregistrent respectivement un taux de baisse de vente estimée à 19% et environ 13%. Cela pourrait s'expliquer par une démographie plus importante de la France et de  l’Italie.

Les survivants de la crise

En revanche, certains pays sont passés du côté positif  de la barre en enregistrant des hausses de valeur en termes de pourcentage de vente s'accroître. La Suède et l’Irlande enregistrent respectivement environ 6 et 5% de vente et voient leur situation économique connaître un léger regain de santé. En somme, les pays touchés par la crise devraient se doter d’une meilleure politique de gestion de la crise semblable à celle de la Suède et de L’Irlande afin de limiter les dégâts économiques que pourrait encore causer le Covid-19.